170 porte-drapeaux ont défilé pour la cinquième année consécutive à Bruxelles

01/09/12 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

Source: Le Vif

(Belga) Le rassemblement national des porte-drapeaux, samedi, à Laeken et Bruxelles-ville, a vu défiler environ 170 drapeaux.

Après l'ouverture de la crypte royale et un service eucharistique à l'église Notre-Dame de Laeken, un hommage a été rendu devant le Monument du Poilu Inconnu Français. Dès 12h, un vétéran de 102 ans a ravivé la flamme au soldat inconnu, à la colonne du Congrès. Les porte-drapeaux ont alors défilé au rythme de la Royale Harmonie de la Police de Bruxelles jusqu'au buste du Roi Baudouin devant la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule pour y déposer une gerbe de fleurs. Après un passage sur la Grand-Place, le cortège a été accueilli à l'hôtel de ville. "Le 1er septembre 1939, les nazis envahissaient la Pologne et ouvraient la Seconde Guerre mondiale", précise l'organisateur Stéphane Van Vinkenroye. "Cet événement existe depuis 2008 pour rappeler aux élèves l'histoire de leur père et de leurs grand-pères à la veille de la rentrée scolaire." Une proposition de résolution a été déposée à la Chambre par le MR, le cdH et le PS, en vue de reconnaître officiellement cette manifestation patriotique comme "Journée nationale des Porte-drapeaux". Stéphane Van Vinkenroye souhaiterait même que la journée devienne européenne. La député Karine Lalieux (PS), fille d'un orphelin de guerre, a tenu à saluer leur courage. Le bourgmestre Freddy Thielemans (PS) a remercié tous ces hommes porteurs de mémoire. "Vous êtes la mémoire vivante, il faut que les autres gardent cette mémoire acquise." (MUA)

Nos partenaires