11.11.11 : Reynders critiqué au sein de la majorité pour le refus d'octroyer un subside

19/09/12 à 19:26 - Mise à jour à 19:26

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs partenaires de la majorité fédérale ont critiqué mercredi en Commission de la Chambre le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders pour n'avoir pas versé, en dépit d'un engagement verbal de son prédécesseur Steven Vanackere, le montant d'un subside aux organisations de coopération flamande 11.11.11 et francophone CNCD-11.11.11 dans le cadre d'une mission d'observation des élections en République démocratique du Congo (RDC).

11.11.11 : Reynders critiqué au sein de la majorité pour le refus d'octroyer un subside

Dans l'opposition, Groen s'est joint aux protestations, évoquant une "évolution dangereuse". Le 11.11.11 et le CNCD 11.11.11 ont appris qu'ils ne percevraient finalement pas le montant promis de 191.000 euros pour cette mission d'observation. Selon le ministre, le dossier n'ayant pu être examiné dans les temps au Conseil des ministres, il n'avait pu être inscrit au budget 2011. Cette réponse n'a pas satisfait les élus CD&V, sp.a et cdH. On ne peut faire porter aux organisations l'absence de décision dans les délais au Conseil des ministres, ont-ils rétorqué. Le CNCD-11.11.11 et son pendant flamand ont respecté la procédure, a admis Didier Reynders. "Mais ils ne peuvent être assurés de rien tant que le Conseil des ministres n'a pas pris sa décision", a-t-il ajouté. Obligé de suivre le nouvel avis, négatif, de l'inspecteur des Finances, le ministre a assuré n'avoir eu d'autre choix que de refuser le montant. Cela ne tient pas la route, a réagi le député Roel Deseyn (CD&V). Avec un peu de créativité, il est toujours possible de trouver une compensation, a-t-il dit. Pour sa part, le député sp.a Dirk Van der Maelen a averti le ministre que cette décision pourrait "donner le sentiment" que "vous retirez des moyens accordés à 11.11.11 parce que ces organisations ont une autre vision que la vôtre des élections". Ces associations s'étaient montrées particulièrement critiques à l'égard du déroulement du scrutin en RDC. (MUA)

Nos partenaires