100 femmes marchent dans Bruxelles pour dénoncer les viols

25/11/13 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

Source: Le Vif

(Belga) Cent femmes vêtues de blanc ont marché lundi depuis la depuis la Gare Centrale jusqu'au palais de Justice de Bruxelles pour dénoncer les viols en Belgique, à l'initiative du Conseil des femmes francophones de Belgique et de son homologue néerlandophone, le Vrouwenraad. Cette action symbolique s'inscrivait dans le cadre de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

"En Belgique, chaque jour, une plainte pour viol sur 10 est enregistrée. Or on estime que 100 femmes sont violées quotidiennement. Selon les estimations des parquets et des services de polices, 3.500 à 3.800 femmes sont violées chaque année. De plus, 44% des plaintes sont classées sans suite", selon Viviane Teitelbaum, présidente du Conseil des femmes francophones de Belgique. "Bon nombre de femmes violées ont peur ou honte de porter plainte. Cette marche est organisée pour les 90 femmes, chiffre noir s'il en est, qui gardent le silence chaque jour. Nous demandons une méthodologie concernant les critères de classement sans suite des plaintes et une meilleure prise en charge des victimes, y compris sur le plan médical", a-t-elle poursuivi. La marche marque le début d'une vaste campagne de sensibilisation des femmes au viol. Les victimes de tels faits sont invitées à témoigner anonymement sur le site 'Paroles contre le viol'. Lors de la journée de la Femme du 8 mars prochain, ces témoignages seront transmis aux ministres de la Justice, de la Santé et de l'Intérieur. (Belga)

Nos partenaires